Annoncez avec nous!

Le Clairon : plus actuel que jamais

À l’aube de son 103e anniversaire, Le Clairon de Saint-Hyacinthe présente à ses fidèles lecteurs et annonceurs un tout nouveau visage. C’est en effet une refonte en profondeur que vient de subir l’un des plus beaux fleurons de la presse hebdomadaire gratuite au Québec.

Cette transformation majeure qui affecte autant le contenu que le contenant est le fruit de plusieurs mois de travail et de réflexion de la part de tous les départements du journal. Une équipe multidisciplinaire formée de représentants de l’administration, de la rédaction, de la publicité et de la production a mis l’épaule à la roue tout l’automne afin de mener à bon port cette révision complète.

« En tant qu’éditeur, je dois souligner l’extraordinaire synergie qui s’est manifestée à l’interne autour de cet exercice mobilisateur. Le résultat est impressionnant, mais ce qui l’est encore davantage à mes yeux c’est de savoir que le tout a cheminé exclusivement à l’interne sans pour autant affecter les opérations courantes de nos départements. Je salue l’engagement exceptionnel de tous nos artisans qui croient encore à la pertinence d’offrir un journal papier pertinent et de qualité », a souligné Benoit Chartier, éditeur du Clairon et propriétaire de DBC Communications.

Tout au long de ce processus, les membres de l’équipe ont été portés par la mission première du Clairon de Saint-Hyacinthe, un credo qui a motivé toutes les décisions : « Publier chaque semaine de l’information régionale variée et accessible à tous les résidents de la MRC des Maskoutains ».

Et nous avons pris les grands moyens pour y arriver.

Des nouveautés

Le nouveau visage du Clairon se traduit par une nouvelle présentation graphique. L’opération n’a rien épargné. On a revu le graphisme, les polices de caractères, la mise en page et le logo. La première page est maintenant plus aérée et met en évidence la nouvelle image du Clairon et ses nouvelles couleurs.

Le logo met l’accent sur l’identité propre et la notoriété du Clairon. Le « O » stylisé intègre deux courants de couleurs en mouvement qui symbolisent les champs de la campagne maskoutaine et les flots de la rivière Yamaska.

Le nouveau visage du Clairon prend aussi les traits d’une toute nouvelle rédactrice attitrée au journal, qui verra à la préparation du contenu rédactionnel.

Maskoutaine et diplômée du Cégep de Jonquière en Art et technologie des médias, Émilie Madore fera régulièrement la tournée des municipalités. Elle a également le mandat de réaliser des entrevues avec des citoyens engagés. Ces échanges vous seront présentés dans la page « Paroles et confidences maskoutaines ».

Au niveau du contenu rédactionnel, on traitera aussi brièvement de l’actualité régionale en 140 caractères et on accordera encore plus d’espace aux chroniques de tous genres. Des agendas communautaire, culturel, de l’âge d’or, des loisirs et même sportif vous permettront également de mieux planifier vos activités et vos sorties.

Le tout livré chaque semaine dans un produit et un environnement attrayant, afin de maximiser votre agrément de lecture. Comme un journal est un produit en constante évolution, d’autres améliorations s’ajouteront au fil des semaines.

Accessible à l’adresse www.leclairon.qc.ca, le site Internet du Clairon a également été revampé dans cette foulée, question de rejoindre le plus de lecteurs possible.

Bonne lecture et longue vie au nouveau Clairon.

Martin Bourassa, rédacteur en chef

Ne manquez pas de vous annoncer de manière ciblée dans nos cahiers spéciaux

GRILLE DE TARIFS • CARTE PROFESSIONNELLE 2017 Plus d'informations (format PDF)
GRILLE DE TARIFS ET FORMATS • LE CLAIRON 2017 Plus d'informations (format PDF)