7 mai 2019
Accro au vélo !
6 conseils pour faire du vélo en toute sécurité
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

À bicyclette, vous devez prendre certaines précautions pour assurer votre sécurité et celle des autres usagers de la route. En voici quelques-unes.

1. Portez un casque
Le casque est le meilleur moyen de réduire les risques de blessures à la tête en cas d’accident. Pour être bien protégé, misez sur un modèle répondant aux normes de sécurité — recherchez les sigles CSA, CPSC, ASTM, EN ou SNELL. Veillez en outre à ajuster votre casque correctement : les courroies avant et arrière doivent se rejoindre sous les oreilles, la mentonnière ne doit pas être trop serrée et le casque ne doit ni balloter ni tomber sur le front ou la nuque.

2. Inspectez votre vélo
Avant de partir, assurez-vous que la pression des pneus est adéquate, que la chaîne ne saute pas et que les freins sont en bon état. Vérifiez également que les accessoires de visibilité obligatoires sont toujours en place. À noter : vous devriez idéalement utiliser un vélo ajusté à votre taille.

3. Soyez visible
Divers accessoires de visibilité sont obligatoires :

  • Un réflecteur blanc à l’avant;
  • Un réflecteur rouge à l’arrière;
  • Un réflecteur jaune ou blanc sur chaque pédale, ou encore des bandes réfléchissantes autour des chevilles ou des souliers dotés de telles bandes;
  • Un réflecteur jaune ou blanc sur les rayons de la roue avant et rouge ou blanc sur ceux de la roue arrière (d’autres dispositifs peuvent remplacer ces réflecteurs; renseignez-vous);
  • Un phare ou un feu blanc à l’avant et un feu rouge à l’arrière (si vous roulez à la noirceur).

Par ailleurs, des fanions (horizontal et vertical) sont fortement recommandés. Pour plus de sécurité, portez des vêtements réfléchissants et ajoutez des bandes réfléchissantes sur vos accessoires (ex. : sacoches).

4. Manifestez votre présence
Communiquez avec les autres cyclistes ainsi qu’avec les piétons (voix, klaxon, clochette, etc.) pour leur indiquer que vous approchez ou que vous êtes sur le point de les dépasser, par exemple.

5. Signalez vos intentions
Utilisez les signaux de la main pour indiquer vos manœuvres (virage, changement de voie, arrêt, etc.). Avant de faire un signal et avant d’exécuter la manœuvre annoncée, vérifiez toujours la circulation par-dessus votre épaule.

6. Soyez vigilant en tout temps
Évitez les distractions en tous genres : il est notamment interdit de texter ou de parler au téléphone à vélo et de porter des écouteurs. Soyez également attentif aux obstacles potentiels (nid-de-poule, voie ferrée, grille d’égout, etc.) et redoublez de prudence à l’approche des intersections et des entrées de maison et de stationnement.

Enfin, consultez le Code de la sécurité routière pour connaître vos obligations en tant que cycliste ainsi que les comportements interdits par la loi.

Les signaux de la main
Pour indiquer vos intentions, utilisez les si­gnaux suivants (personnage vu de dos) :

Virage à droite : tendez votre bras droit ou levez le bras gauche à 90°.

Virage à gauche : tendez le bras gauche.

Ralentissement ou arrêt : pointez vers le bas en pliant votre bras gauche à 90°.

 

image