14 mai 2019
Campagne 2019
Centraide mise sur Benoit
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Benoit Chartier, président-éditeur de DBC Communications et maintenant président d’honneur de la campagne 2019 de Centraide Richelieu-Yamaska, en compagnie d’Yves Brouillette, président du conseil d’administration de l’organisme. Photothèque| Le Courrier ©

L’organisme Centraide Richelieu-Yamaska s’est donné toute une commande cette année après avoir amassé plus de 1 940 000 $ en 2018, dépassant ainsi son propre objectif. Déterminé à ne pas s’arrêter en si bon chemin, le nouveau président d’honneur pour la campagne 2019, Benoit Chartier, a promis de battre à nouveau cette impressionnante récolte.

Président-éditeur de la société de presse DBC Communications, M. Chartier a accepté avec reconnaissance lors de la dernière assemblée générale annuelle de l’organisme, le 25 avril, ce mandat crucial dans la collecte annuelle de dons pour l’organisme. « Lorsque Yves [Brouillette] m’a invité à être président d’honneur de la campagne, ç’a été un oui automatique. Je trouve important de venir en aide à tous les organismes que soutient Centraide Richelieu-Yamaska », a réagi Benoit Chartier en prenant la parole devant les membres.

L’an dernier, ce sont 1 456 500 $ qui ont pu être versés à 61 organismes différents, que ce soient des centres d’action bénévole, des centres de femmes, des associations représentant des personnes handicapées, des centres de traitement des dépendances ou des maisons des jeunes, notamment.

En présentant son nouveau président d’honneur, Yves Brouillette, qui préside le conseil d’administration de Centraide Richelieu-Yamaska, a rappelé les nombreuses implications de M. Chartier à titre de président d’honneur de différentes activités caritatives au fil des ans. La présidence d’honneur de la campagne de financement de Centraide Richelieu-Yamaska se veut ainsi une suite logique dans l’implication de l’homme d’affaires maskoutain, qui a souligné être inspiré dans ses actions par des mentors comme Claude Marchesseault, lui-même sacré « Grand bâtisseur » en 2010 par Centraide Richelieu-Yamaska et présent dans la salle.

Déjà solidement ancré dans la communauté d’affaires maskoutaine, Benoit Chartier a assuré qu’il irait sur le terrain pour faire la tournée des grands employeurs de la région afin d’assurer le succès de la campagne.

Son entreprise regroupe d’ailleurs désormais cinq hebdomadaires régionaux (Le Clairon et Le Courrier de Saint-Hyacinthe, L’Oeil Régional, Les 2 Rives et La Pensée de Bagot), tous situés sur le territoire de Centraide Richelieu-Yamaska, qui comprend les MRC de la Vallée-du-Richelieu, des Maskoutains, d’Acton, de Rouville, de Brome-Missisquoi, de la Haute-Yamaska et de Pierre-De Saurel.

image