25 janvier 2019
Centre de bénévolat
Chaleur humaine et bonne bouffe à l’Accueil Fraternel
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Jean-Claude Huriaux (bénévole), Hugo Lavoie (95,1 FM) et Alain Demers (bénévole). Photo Isabelle Cossette

Guidé par des valeurs tels l’autonomie et le respect de la dignité humaine, l’Accueil Fraternel, notre soupe populaire maskoutaine administrée par le Centre de Bénévolat de St-Hyacinthe, ouvre ses portes 365 jours par année, entre 10 h et 13 h 30.

Cette œuvre, qui fut créée par le regretté Père Robert Piuze en 1972 et toujours soutenue par la Communauté des Sœurs de la Charité, permet aux personnes seules, âgées de 18 ans et plus, se trouvant en situation de précarité et en besoin d’aide alimentaire, de prendre chaque jour un bon repas chaud, complet et équilibré à un prix très abordable.

Les objectifs principaux sont : d’assurer la sécurité alimentaire en comblant des besoins essentiels; de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie; de briser l’isolement; de favoriser l’inclusion et la réinsertion sociale; d’offrir un plateau de travail; et finalement, d’apporter aide et soutien.

Un travail remarquable est effectué chaque jour par toute l’équipe. Soulignons l’apport fidèle et généreux de bénévoles engagés qui se dévouent de la tête aux pieds pour la cause. Cela fait d’ailleurs toute la différence. Grâce à tout cela, les personnes supportées par l’Accueil Fraternel y trouvent non seulement une nourriture du corps, mais aussi du cœur et de l’esprit.

Sensible à cette œuvre quotidienne inestimable révélée par le bénévole Alain Demers, le reporter Hugo Lavoie, de la radio de Radio-Canada (95,1 FM) pour l’émission Gravel le matin, est venu s’entretenir avec le dynamique bénévole Jean-Claude Huriaux le samedi 12 janvier dernier. Par conséquent, Jean-Claude figure parmi les candidats pour le Hugo d’or 2019, un prix offert pour remercier les gens au quotidien dans leur quotidien.

Bonne chance Jean-Claude!

image