12 mars 2019
Comment combattre l’isolement social chez les aînés immigrants?
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

La langue et la culture sont des obstacles à l’interaction sociale pour près de 60 % des immigrants. Ainsi, le sentiment de solitude est très souvent proportionnel à l’importance de ces barrières… Vous êtes arrivé au Québec récemment ou vous voulez aider un nouvel arrivant à s’intégrer? Différentes options s’offrent à vous.

Jumelage avec un pair

Il existe des programmes de jumelage, tel que celui offert par le Centre d’appui aux communautés immigrantes (CACI). En tant qu’aîné immigrant, votre avantage consiste en votre bagage culturel et en votre expérience de vie. Lors du jumelage, vous rencontrez un non-immigrant qui désire échanger avec vous au cours d’activités occasionnelles. Si vous êtes né au Québec, l’expérience de jumelage vous permet d’apprendre beaucoup sur la culture et la langue de l’aîné fraîchement arrivé au pays tout en lui faisant découvrir les trésors de la Belle Province! Infos : caci-bc.org

Rencontres de groupe

Vous pouvez également vous inscrire à des rencontres de groupe entre aînés. Comme le jumelage, ces rencontres visent le partage et l’échange. Vous apprendrez à connaître d’autres personnes et à tisser des liens malgré vos différences culturelles. Ces rencontres sont dirigées par des intervenants qui encouragent la conversation. Elles peuvent avoir lieu dans le cadre d’ateliers de langue et de cuisine, par exemple. Informez-vous!

image