9 juillet 2019
Coup de pouce à nos festivals
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Sur la photo, de gauche à droite, Brigitte Sansoucy, députée de Saint-Hyacinthe-Acton; Laurent Brouillard, président du Festival de l’accordéon, folklore québécois de Saint-Marcel-de-Richelieu; Martin Rivard, président du Festival Country-Rétro d’Acton Vale; Simon Giard, vice-président de la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe; François Brouillard, directeur général de la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe; et Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme. Photothèque | Le Courrier ©

Le ministère du Patrimoine canadien octroie une enveloppe de 75 300 $ que se partageront quatre festivals bien installés dans la MRC des Maskoutains.

De ce montant, l’Expo de Saint-Hyacinthe obtient la part du lion en recevant 57 900 $. Cette somme aidera à défrayer le cachet des artistes qui se produiront sur les différentes scènes du site durant ce festival.

Un montant de 10 100 $ a été accordé à l’organisation du festival Chants de Vielles qui a eu lieu fin juin à Saint-Antoine-sur-Richelieu.

Le Festival Country-Rétro d’Acton Vale a obtenu une aide financière de 5000 $. Quant au Festival de l’accordéon, folklore québécois de Saint-Marcel-de-Richelieu, il reçoit une subvention de 2300 $.

Pour annoncer les différents montants octroyés par le palier fédéral, le ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme, Pablo Rodriguez, avait fait le déplacement à Saint-Hyacinthe.

« Je suis ministre depuis 9 mois et je suis toujours en tournée. Je rencontre des gens magnifiques qui font rayonner le milieu culturel. La culture et les arts représentent des priorités pour notre gouvernement », a indiqué le ministre Rodriguez.

En introduction au point de presse qui se tenait au Centre BMO, on avait convié le chansonnier Styves Lemay.

image