28 Décembre 2021
Coup de pouce aux travailleurs de rang
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

À droite, Peter Strebel, président du conseil régional des Producteurs de lait de Montérégie-Ouest et membre du conseil d’administration des Producteurs de lait du Québec, a remis 5000 $ à Jérémie Letellier, président de la Fédération de l’UPA Montérégie, pour assurer les services de deux travailleurs de rang en Montérégie. Photo gracieuseté

Les Producteurs de lait du Québec ont remis 5000 $ à la Fédération de l’UPA de la Montérégie dans le cadre de la campagne de sociofinancement ayant comme objectif d’assurer les services de deux travailleurs de rang en Montérégie, en collaboration avec l’organisme Au Cœur des familles agricoles (ACFA).

Le gouvernement du Québec octroie annuellement à l’organisme un soutien financier récurrent de 400 000 $. Ce soutien permet de rehausser l’accessibilité, pour les agriculteurs dans l’ensemble des régions du Québec, aux services de proximité offerts par les travailleurs de rang. Ce montant réparti à travers le Québec représente 75 % du montant nécessaire pour assurer le maintien de deux travailleurs de rang en Montérégie.

Depuis janvier 2021, la Fédération de l’UPA de la Montérégie et ses partenaires, conscients des besoins en santé mentale des agricultrices et agriculteurs de la région, travaillent en collaboration afin d’amasser le montant de 35 000 $ annuellement qui permettra de compléter le financement à 100 % pour les besoins de la région.

Les Producteurs de lait du Québec tiennent à soutenir cette cause puisque leurs producteurs laitiers figurent parmi ceux qui ont recours aux services d’écoute et d’accompagnement offerts par les travailleurs de rang de l’ACFA.

« La pression financière, les longues heures de travail, le regard porté sur nos pratiques par certains groupes de citoyens, l’impact des conditions climatiques sur la gestion de nos fermes et les conflits intergénérationnels sont des raisons qui peuvent affecter notre santé mentale. Quand la pression devient trop forte, quand rien ne va plus, il est essentiel de pouvoir se confier à des gens qui connaissent la nature de notre travail et qui nous aident à trouver des solutions adaptées à nos réalités afin que nous puissions retrouver notre équilibre psychologique », a affirmé Peter Strebel, président du conseil régional des Producteurs de lait de Montérégie-Ouest et membre du conseil d’administration des Producteurs de lait du Québec.

« Pour notre organisation, l’enjeu de la santé mentale de nos membres constitue une priorité. La Montérégie étant un grand territoire comptant plus de 6800 fermes, l’embauche d’une deuxième ressource pour répondre aux besoins des agriculteurs est vite devenue nécessaire. Le don des Producteurs de lait du Québec est significatif et nous sommes reconnaissants pour cet appui », a ajouté Jérémie Letellier, président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie.

La Montérégie compte 6880 fermes, dont 879 fermes laitières réparties entre la Montérégie-Est (511) et la Montérégie-Ouest (368). Ces fermes sont la propriété d’agricultrices et d’agriculteurs fiers de livrer annuellement 20 % du lait produit au Québec.

image