9 avril 2019
Lutter pour un monde sans cancer
Coup d’œil sur les statistiques sur le cancer
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Partout dans le monde, le cancer touche un grand nombre de personnes. L’accroissement démographique et le vieillissement de la population, notamment, ont un impact direct sur la quantité de femmes et d’hommes qui seront diagnostiqués au cours des prochaines années. Voici quelques statistiques qui illustrent l’importance de la recherche sur le cancer.

Au Canada

  • 1 Canadien sur 2 recevra le diagnostic d’un cancer au cours de sa vie et 1 Canadien sur 4 en mourra.
  • 30 % de tous les décès au Canada sont attribuables au cancer, qui en est aussi la principale cause.
  • Le cancer du poumon, le cancer du sein, le cancer de la prostate et le cancer colorectal représentent 50 % de tous les diagnostics.
  • Le cancer du poumon est le plus diagnostiqué de tous les cancers. Quelque 28 600 personnes ont reçu ce diagnostic en 2017, ce qui représente 14 % de tous les cancers réunis. Il est aussi le plus meurtrier, car la moitié des cas sont diagnostiqués au stade IV, où il s’est métastasé.

Au Québec

  • En 2017, ce sont 53 200 Québécois qui ont reçu un nouveau diagnostic de cancer.
  • Chez les hommes, ils sont 4800 à avoir reçu le diagnostic d’un cancer de la prostate, 4400 d’un cancer du poumon et 3800 d’un cancer colorectal.
  • Chez les femmes, elles sont 6500 à avoir reçu le diagnostic d’un cancer du sein, 4300 d’un cancer du poumon et 3000 d’un cancer colorectal.
  • Le cancer du poumon est le plus meurtrier avec 3600 décès chez les hommes et 3100 décès chez les femmes.
image