26 avril 2022
Des « ninjas » de calibre mondial!
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Trois élèves de la concentration sport-études Ninja Warrior, Lilia Pelletier, Mégane Bédard et Naomie Pelletier, sont montées sur le podium des World Ninja Athlete Games récemment, tout comme leur entraîneur Mathieu St-Ours. Photo gracieuseté

À sa deuxième année d’existence seulement, la concentration Ninja Warrior de l’école secondaire Fadette voit déjà de ses étudiants-athlètes se démarquer sur la scène internationale.

Trois d’entre eux sont montés sur le podium des World Ninja Athlete Games, une compétition virtuelle tenue au début mars, puis près des deux tiers des élèves de la cohorte sont déjà qualifiés en vue du Championnat du monde qui aura lieu cet été à Las Vegas.

De tels succès surpassent toutes les attentes que pouvait avoir Mathieu St-Ours, l’entraîneur qui a lancé la concentration Ninja Warrior l’an dernier et qui opère le gym MST Fitness. « C’est quand même surprenant d’avoir autant de bon calibre, surtout pour un sport qui est encore nouveau au Québec », s’est-il réjoui dans un entretien téléphonique avec le journal. Le programme offert à l’école secondaire Fadette serait le premier du genre en milieu scolaire au Canada, voire en Amérique du Nord, pour cette discipline. Et déjà, les résultats sont prometteurs.

Aux World Ninja Athlete Games, une compétition de l’Ultimate Ninja Athlete Association, Mégane Bédard a terminé au 2e rang chez les filles de 16 ans et plus parmi près d’une quarantaine de compétitrices. Lilia Pelletier s’est quant à elle démarquée avec une 3e place chez les 13 ans et moins, une catégorie où étaient regroupées 72 athlètes, puis Naomie Pelletier a aussi pris le 3e rang chez les 15 ans et moins. Puisque la compétition se tenait virtuellement, chaque gymnase devait recréer un parcours désigné pour l’épreuve et filmer les prestations de ses athlètes. Les performances étaient ensuite soumises et évaluées par les juges, qui pouvaient déduire des points si des fautes étaient commises. Un classement était formé selon le chrono enregistré pour compléter le parcours et le nombre de points récoltés.

L’entraîneur Mathieu St-Ours a également pris part à la compétition et a terminé à son tour en 3e place chez les hommes de 16 ans et plus. Signe que ses élèves ont bien appris ses enseignements, Justin Beaudry et Isaac Tremblay l’ont talonné en 4e et 5e place.

« Je suis agréablement surpris [de ces résultats de leur part], mais surtout très fier. On dit toujours que l’élève veut dépasser le maître… », a lancé l’entraîneur en riant. Il se montrait même un peu mal à l’aise d’avoir participé à la compétition finalement puisqu’il aurait préféré que ce soit un de ses élèves qui prenne sa place sur le podium.

Au total, une quinzaine d’athlètes du sport-études ont déjà assuré leur place en vue du Championnat du monde. La plupart ont profité des World Ninja Athlete Games pour obtenir leur qualification. Une dizaine d’autres athlètes de la région, qui s’entraînent uniquement en soirée au MST Fitness, s’envoleront également pour Las Vegas cet été, a indiqué Mathieu St-Ours.

Pendant ce temps, la concentration sport-études Ninja Warrior affiche une progression impressionnante à l’école Fadette. Après avoir été lancé avec seulement neuf élèves-athlètes l’an dernier, le programme en compte 23 cette année et projette d’accueillir au moins 45 élèves-athlètes à la prochaine rentrée scolaire.

Maxime Prévost-Durand

image