19 juillet 2022
Desjardins poursuit son rôle d’Ambassadeur jeunesse auprès de la Maison de la Famille
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Céline Bernard, 1re vice-présidente du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe, a remis un chèque de 75 000 $ à Myriam Martel, coordonnatrice accompagnement aux familles à la Maison de la Famille des Maskoutains, pour soutenir le programme Ambassadeur jeunesse de l’organisme. Photothèque | Le Courrier ©

Desjardins a annoncé la reconduite de son financement de 75 000 $ pour soutenir la Maison de la Famille des Maskoutains (MFM) dans le développement et la réalisation d’activités pour les jeunes et leur famille.

Cette contribution répartie sur 3 ans permettra de mettre en place des opportunités d’apprentissage et de développement d’habiletés favorables à l’épanouissement des jeunes de tout contexte socioéconomique et culturel. Sur 3 ans, c’est près de 700 enfants, 300 adolescents et 600 parents qui bénéficieront de ce projet. Aussi variées qu’intéressantes, les différentes activités se rassemblent sous six grandes actions : la Zone parents sur le site Web de la MFM, les petits entrepreneurs, les jeunes influenceurs, le projet Philoso-Fun, les activités offertes durant la semaine de relâche et les bourses remises lors du camp d’été.

« La jeunesse et l’éducation sont des piliers importants pour Desjardins. Ils sont au cœur de nos priorités d’investissement chaque année. Il était tout naturel pour notre caisse de renouveler ce partenariat qui nous permet de faire une réelle différence auprès des familles de la région maskoutaine », a souligné Nathalie-Lise Giguère, dg de la Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe.

« Nous sommes heureux de pouvoir compter sur l’appui de Desjardins pour nous permettre de développer de nombreuses activités variées pour le plaisir des jeunes et de leur famille. Force est de constater l’épanouissement des familles lorsqu’on regarde le visage souriant des participants aux projets d’Ambassadeur jeunesse », a ajouté Myriam Martel, coordonnatrice accompagnement aux familles à la Maison de la Famille des Maskoutains.

image