16 avril 2019
Desjardins s’associe à la Maison de la Famille
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

On reconnaît, dans l’ordre habituel : Serge Bossé, directeur général de la Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe, Milena Valderrama, néo-Maskoutaine dont la famille a pu profiter d’un des programmes de la MFM, Mario Dussault, président de la Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe, Lizette Flores, directrice générale de la Maison de la Famille des Maskoutains, et Claude Corbeil, maire de Saint-Hyacinthe. Photothèque | Le Courrier ©

Les bonnes nouvelles s’accumulent du côté de la Maison de la Famille des Maskoutains (MFM), qui jouit d’un tout nouveau partenariat avec la Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe se traduisant par la création et la bonification de programmes offerts par l’organisme.

C’est un don de 75 000 $ sur trois ans (25 000 $ par année) qu’offre Desjardins pour le programme « Ambassadeur jeunesse Desjardins ». « Comme la Maison de la Famille, nous croyons important d’offrir aux gens les mêmes opportunités de s’épanouir, peu importe leur situation économique ou physique, leur âge, leur genre ou leur origine. De plus, tout comme elle, nous croyons que la présence de familles actives et épanouies au sein d’une communauté contribue à bâtir une société plus humaine et plus équitable », a commenté Mario Dussault, président de la Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe pour expliquer un tel don à la MFM. Cet argent servira à des programmes qui devraient rejoindre 420 enfants, 140 adolescents et 180 parents au cours des trois prochaines années, mentionne-t-on du côté de la MFM.

Cinq programmes

Concrètement, le programme Ambassadeur jeunesse Desjardins touche à cinq activités de la MFM : trois bonifiées grâce aux fonds et deux nouvellement créées. Pour les trois prochaines années, les jeunes de 5e et 6e année de l’école Sacré-Cœur auront droit à l’activité d’« économie familiale 2.0 » visant à les conscientiser à une consommation plus responsable pour mieux prendre soin de notre planète. La MFM proposera aussi aux adolescents de la région maskoutaine de participer au projet « Je donne à ma communauté » où ils « développeront un projet afin de favoriser l’épanouissement des familles ». Les trois activités bonifiées sont « Vendredi soir pour les parents », où les enfants peuvent socialiser pendant que les parents profitent d’un moment de répit, «Café-rencontre » s’adressant aux parents d’enfants de 0 à 5 ans, et le camp d’été « Les Colibris », qui a déjà connu un beau succès au cours des deux étés précédents.

Concernant cette dernière activité, une mère de famille a livré un vibrant témoignage pour confirmer son importance lors de la conférence annonçant ce don. Milena Valderrama, immigrée de Colombie avec sa fille dans la dernière année, a raconté avoir pu profiter du fait que sa fille de 9 ans était au camp d’été pour elle-même suivre des cours de francisation. « C’était bon pour elle comme pour moi. Ma fille était contente, s’est vite intégrée et s’est fait de nouveaux amis pendant que je suivais mes cours », a relaté la néo-Maskoutaine. Le don de Desjardins permettra à d’autres parents aux études ou au travail de profiter de ce service pour s’assurer que leur enfant est entre bonnes mains.

La directrice générale de la Maison de la Famille, Lizette Flores, ne peut que se réjouir de cette nouvelle aide qui commencera à prendre forme entre avril et cet été, et ce, pour les trois prochaines années. Parallèlement au programme Ambassadeur jeunesse Desjardins se poursuit l’offre personnalisée aux proches aidants, initiée l’année dernière grâce à une subvention d’Appui Montérégie.

image