2 juillet 2019
Initiatives et réalisations Maskoutaines
Deux nouvelles récipiendaires du Prix de la Technopole
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

David Pilon, directeur des études et de la vie étudiante au Cégep de Saint-Hyacinthe, Marie-Ève Boulanger, recevant le Prix de la Technopole, ainsi qu’André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole. Photo gracieuseté Cégep de Saint-Hyacinthe

Lucie Maltais, chef d’équipe et professeure à l’ITA, Marianne Caya, recevant le Prix de la Technopole, ainsi qu’André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole. Photo gracieuseté ITA de Saint-Hyacinthe

Deux nouvelles étudiantes s’ajoutent à la liste des récipiendaires du prestigieux Prix de la Technopole. En effet, Saint-Hyacinthe Technopole a annoncé dernièrement le nom des lauréats du volet académique de cette récompense pour les institutions d’enseignement de niveau collégial de Saint-Hyacinthe.

Pour 2019, c’est Maryanne Caya qui a été choisie lauréate parmi les candidats de l’Institut de technologie agroalimentaire du Québec (ITA) campus de Saint-Hyacinthe. Finissante du programme Technologie de la production horticole et de l’environnement avec une spécialisation en cultures légumières, fruitières et industrielles, Mme Caya a reçu le prix ainsi qu’une bourse de 1000 $ des mains du directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole, André Barnabé, dans le cadre du Gala Méritas de l’ITA.

Quant à Marie-Ève Boulanger, finissante en Techniques de diététique au Cégep de Saint-Hyacinthe, elle a été primée, parmi l’ensemble des postulants du Cégep, par le comité de sélection chargé d’évaluer les candidatures. Elle s’est également mérité une bourse de 1000 $ qui lui a été remise par André Barnabé.

Le Prix de la Technopole, pour le volet académique, est remis annuellement à quatre finissants inscrits dans des programmes liés à l’industrie agroalimentaire des établissements d’enseignement supérieur de Saint-Hyacinthe. Il récompense les étudiants dont l’engagement et les réalisations, tout au long de leurs études, ont contribué au développement et au rayonnement du secteur agroalimentaire.

Rappelons que le Prix de la Technopole a été attribué par Saint-Hyacinthe Technopole pour la première fois en 2001.Une dizaine d’entreprises et quelque 70 étudiants en ont été les récipiendaires.

image