4 janvier 2022
Du pont Champlain au pont Chouette à voir!
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Les poutres et les treillis modulaires d’acier de l’ancien pont Champlain serviront à la réfection du pont menant au site de Chouette à voir!. Photothèque | Le Courrier ©

Comme promis, 72 tonnes d’acier de l’ancien pont Champlain sont finalement arrivées à bon port au site de Chouette à voir!. Un soutien matériel notable pour l’Union québécoise de réhabilitation des oiseaux de proie (UQROP) qui donnera le coup d’envoi de la réfection du pont menant au site à l’automne 2022.

La cour est pleine au site de l’organisme qui a reçu des treillis modulaires et des poutres en acier du pont Champlain d’origine afin de remplacer l’infrastructure actuelle. Ingénieurs, entrepreneurs et camionneurs de la société des Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée (PJCCI) étaient présents sur les lieux afin de s’assurer au bon déroulement du déchargement.

Supervisant le chantier lors de cette journée, la chargée de projet de l’UQROP, Suzie Plourde, reconnaît que le travail a été fait de façon rapide et efficace. « On avait hâte de recevoir les matériaux, car il y a eu du retard au niveau de la livraison en raison des grands vents. Le déchargement s’est très bien passé au point où les travailleurs ont terminé trois heures plus tôt que prévu, selon l’horaire initial », affirme-t-elle.

La valorisation de ces matériaux est dans la lignée des valeurs de conservation de l’organisme et répond aux objectifs de développement durable, tient à préciser la chargée de projet.

Bien que sécuritaire, le pont enjambant la rivière Salvail à Saint-Jude doit être restauré pour assurer le passage des véhicules d’urgence vers le nouveau centre d’interprétation au besoin. Les travaux de ce centre ont d’ailleurs débuté et prendront fin au cours de l’année 2023.

La campagne de financement se poursuit

Estimée à 1,2 M$, la facture entourant le nouveau pont sera assurée, en partie, par des instances gouvernementales et municipales. Un manque de 20 % du montant, soit 240 000 $ provenant du secteur privé et des particuliers, est à combler pour mener à terme le projet.

À ce jour, plusieurs partenaires privés ont donné leur appui, dont Tourisme Montérégie, la Caisse Desjardins de la région de Saint-Hyacinthe, la PJCCI, l’Association des concessionnaires automobiles de Saint-Hyacinthe, Les Équipements Harjo ainsi que quelques particuliers.

Heureuse des retombées jusqu’à maintenant, Suzie Plourde souhaite relancer encore une fois les entreprises et la population à poser un geste de solidarité dans ce projet en contribuant à la campagne de financement « Votre nom sur le pont » où chaque donateur ou groupe de donateurs aura droit à une plaque personnalisée sur le nouveau pont.

« On encourage tout le monde qui souhaite participer à ce beau projet. C’est une belle façon de redonner à la communauté et de faire profiter de ce pont à tous », renchérit-elle.

Mentionnons que, depuis le début de la pandémie, Chouette à voir! a connu un gain de popularité auprès des visiteurs faisant grimper l’achalandage de 21 % durant les derniers mois.

 

Sarah Villemaire

image