13 septembre 2022
École de Saint-Simon : report des travaux
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Le début des travaux pour l’agrandissement de l’école Notre-Dame-de-la-Paix devait être lancé cet été, mais le projet a été repoussé encore une fois. Photothèque | Le Courrier ©

Des années après l’annonce du financement, l’agrandissement de l’école Notre-Dame-de-la-Paix à Saint-Simon devra être à nouveau retardé. Le Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe (CSSSH) a rejeté les soumissions déposées dans le cadre de l’appel d’offres puisqu’elles étaient bien plus élevées que le budget établi.

Le budget pour l’agrandissement de cette école a été octroyé en 2019, bien avant l’explosion des coûts des matériaux de construction qui s’est produite au cours des deux dernières années. C’est d’ailleurs ce qui expliquerait l’écart entre le financement accordé et les résultats de l’appel d’offres, selon le CSSSH. La plus basse soumission reçue, soit Marieville Construction avec un montant de 15 845 458,30 $, était deux fois plus élevée que la cible minimale des travaux budgétés. La deuxième soumission, remise par Celeb Construction ltée, s’élève à 18 249 000 $. Selon l’appel d’offres disponible sur SEAO, la valeur estimée du projet variait de 6 056 100 $ à 9 099 999 $.

Le début des travaux devait être lancé cet été. « Comme le ministère [de l’Éducation] n’est pas en mesure de confirmer dès maintenant les sommes additionnelles requises, un délai est donc nécessaire pour relancer le projet. Ces travaux seront bel et bien réalisés, mais le calendrier de sa mise en œuvre reste encore à déterminer », mentionne la conseillère en communications du CSSSH, Isabelle Ricard.

Le CSSSH assure que le report des travaux n’aura pas d’impact auprès des élèves et en ce qui a trait à l’offre de service. « C’est inquiétant et triste en même temps parce que ça retarde encore de beaucoup les travaux. C’est décevant pour la municipalité. C’est un dossier qui traîne, mais on a bon espoir que tout rentre dans l’ordre cet automne », souligne le maire de Saint-Simon, Simon Giard.

En juin 2019, le CSSSH avait obtenu la confirmation d’un financement de 6 806 181 $ pour agrandir l’école primaire de cinq classes, dont une pour une maternelle 4 ans, et d’un gymnase. Le Centre de services scolaire avait d’ailleurs bonifié le projet afin d’ajouter une rénovation complète de l’établissement, ce qui avait aussi retardé le chantier.

La Municipalité de Saint-Simon a acquis deux bâtiments sur la rue du Couvent afin d’augmenter l’espace disponible pour l’agrandissement. Les acquisitions se sont réalisées aux montants de 265 000 $ et de 185 000 $.

Sarah-Eve Charland

image