26 octobre 2021
Germain Larivière
Germain Larivière s’offre un nouveau centre de distribition de 40 M$
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Jean Larivière, président de Germain Larivière, et David Larivière, vice-président exécutif de Germain Larivière, devant le site du nouveau centre de distribution de Germain Larivière à Longueuil. Photothèque | Le Courrier ©

L’entreprise maskoutaine Germain Larivière annonce la construction d’un nouveau centre de distribution d’une valeur de 40 M$ à Longueuil.

Le bâtiment d’une superficie de 260 000 pi2 devrait être livré au printemps 2022. Pour ce projet, le détaillant québécois s’est associé au développeur immobilier Groupe Montoni pour la construction du bâtiment. Montoni détiendra la moitié des parts. Le nouvel immeuble est situé sur le boulevard Marie-Victorin, derrière les installations de Lumenpulse. « C’est un endroit stratégique pour nous. Il est à proximité de Montréal où nous meublons environ une tour à condo sur trois », explique David Larivière, vice-président exécutif de Germain Larivière.

De plus, le projet vise une vision plus écologique pour le bâtiment avec une certification LEED v4. Ces normes de construction permettront des économies d’eau de l’ordre de près de 35 % et d’énergie de plus de 30 %, représentant une réduction de 40 % des gaz à effet de serre.

Cette nouvelle superficie de 260 000 pi2 correspond à une augmentation de la capacité d’entreposage du détaillant québécois de près de 50 % dans le but de soutenir les visées d’expansion de l’entreprise. « Nous n’avons pas tellement été touchés dans nos ventes au début de la pandémie. Les gens étaient obligés d’être chez eux et se sont rendu compte que leur salon n’était plus confortable. Ils ont décidé de venir magasiner chez nous », affirme le vice-président exécutif de Germain Larivière.

Par ailleurs, la construction de ce nouveau centre de distribution permettra également d’améliorer le service à la clientèle. Le magasin de meubles et d’électroménagers aura à sa disposition un plus vaste inventaire, ce qui permettra aux clients d’obtenir leur marchandise plus rapidement.

L’entreprise maskoutaine sera très proactive dans les prochains mois. Selon David Larivière, l’entreprise pourrait viser une expansion de la bannière ailleurs au Québec et même en Ontario. Ce serait une première pour le détaillant s’il décidait de s’installer en dehors du Québec.

Outre son siège social de Saint-Hyacinthe, Germain Larivière opère des succursales à Laval et à Brossard.

Laurent Theoret

image