9 juillet 2019
Investissements majeurs dans nos écoles
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

L’annonce des subventions gouvernementales pour l’ajout d’espaces sur le territoire de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe s’est faite à l’immeuble Saint-Joseph de l’école des Passereaux en compagnie de Claude Corbeil, maire de Saint-Hyacinthe; France Martin, vice-présidente du conseil des commissaires; Simon Giard, maire de Saint-Simon; Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe; Mario St-Pierre, maire de Saint-Pie; Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains; et Richard Flibotte, président de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe. Photo gracieuseté

La députée de Saint-Hyacinthe à l’Assemblée nationale, Chantal Soucy, a non seulement présenté dernièrement les investissements consentis totalisant plus de 16 M$ pour la réalisation de trois projets d’ajout d’espace, mais elle a également procédé à l’annonce de l’aide financière accordée pour la réalisation du projet de remplacement de l’immeuble Saint-Joseph, lequel consiste en la démolition de ce dernier et en l’agrandissement de l’immeuble Maurice-Jodoin de l’école des Passereaux.

« L’annonce de tous ces investissements pour les écoles de la région de Saint-Hyacinthe me réjouit au plus haut point. C’est le fruit de tellement d’efforts de la part de mon équipe depuis mes années dans l’opposition jusqu’à la prise du pouvoir en octobre dernier. Je tiens à souligner aussi la collaboration des différents acteurs dans ce dossier. Sachez que je serai toujours proactive et à l’avant-garde pour que les besoins en éducation de la grande région de Saint-Hyacinthe soient pleinement comblés. Investir en éducation est une priorité absolue et nous le prouvons aujourd’hui! Nos enfants sont notre futur. Tout comme le personnel, ils méritent d’évoluer dans un environnement sain et stimulant », a exprimé la députée Soucy.

Toutes ces annonces ont été reçues à bras ouverts par le président de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe, Richard Flibotte. « L’autorisation de trois projets d’ajout d’espace d’envergure, dont celui de la construction d’une nouvelle école primaire à Saint-Hyacinthe, en plus du projet de remplacement de l’immeuble Saint-Joseph de l’école des Passereaux, représente une excellente nouvelle pour la CSSH! Si bien que ces annonces dépassent nos attentes. Ces dossiers présentés au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur ont été soigneusement travaillés par le conseil des commissaires afin de surmonter les défis d’ajout d’espaces liés à la hausse de la clientèle que connaît la CSSH. Une fois de plus, les élus scolaires ont été à l’écoute des besoins du milieu afin d’offrir des services éducatifs de qualité. »

Projets d’ajout d’espaces

– Nouvelle école primaire au Domaine sur le Vert : 2 261 434 $ (10 % du montant global qui permettra de commencer les premières étapes liées aux plans et devis) – Construction d’une nouvelle école primaire comprenant trois classes au préscolaire et 18 classes au primaire*.
– École Notre-Dame-de-la-Paix située à Saint-Simon : 6 806 181 $ – Ajout de quatre classes au primaire et d’un gymnase simple*.
– École au Cœur-des-Monts située à Saint-Pie, immeuble Bon-Séjour : 7 034 220 $ – Ajout de deux classes au préscolaire, six classes au primaire et deux locaux pour le service de garde*.
*Ajustement possible pour le préscolaire 4 ans.

Projet de remplacement d’un immeuble

– École des Passereaux, immeubles Saint-Joseph et Maurice-Jodoin : 8 354 853 $ – Démolition de l’immeuble Saint-Joseph et agrandissement de l’immeuble Maurice-Jodoin en ajoutant quatre classes au primaire, un bureau pour les professionnels, deux locaux pour le service de garde, un gymnase simple et ajustement à venir pour le préscolaire.

Fin des travaux

Le Service des ressources matérielles de la CSSH pourra désormais se mettre à pied d’œuvre pour la préparation des appels d’offres en vue de préparer les plans et devis de ces projets. Il est toutefois prématuré de parler de la date prévue de la fin des travaux, mais ceux-ci s’effectueront durant au moins deux ans à l’exception de la construction de la nouvelle école primaire qui prendra quant à elle plus ou moins trois ans à réaliser compte tenu de l’ampleur du projet.

Les écoles et les centres constituent pour les jeunes beaucoup plus que des lieux d’apprentissage; ce sont de véritables milieux de vie. En maintenant les établissements scolaires propres, sains, attrayants et sécuritaires, les jeunes auront le goût d’y passer du temps, d’y réussir et d’y réaliser de magnifiques projets.

image