11 janvier 2022
Initiatives et réalisations maskoutaines
Jean Fontaine reçoit son doctorat honoris causa de l’Université de Montréal
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Jean Fontaine s’est adressé à la foule lors de la collation des grades de la Faculté de médecine vétérinaire lors de laquelle il a reçu un doctorat honoris causa. Photo tirée d’une capture d’écran

La plus haute distinction universitaire, le doctorat honoris causa, a été enfin remise à Jean Fontaine, président fondateur de l’entreprise Jefo, lors de la collation des grades de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal.

C’est au Palais des congrès de Montréal que s’est tenue la cérémonie célébrant le travail accompli des finissants 2020 et 2021 de la Faculté de médecine vétérinaire le 13 décembre. Pour l’occasion, la Faculté a tenu à souligner l’engagement de M. Fontaine envers la communauté maskoutaine et universitaire par sa contribution à plusieurs projets de recherche depuis 2014.

En compagnie du chancelier Frantz Saintellemy, le recteur de l’Université a remis à l’agronome de formation le doctorat devant les quelque 200 finissants présents. Humble, Jean Fontaine s’est adressé à la foule pour remercier la Faculté et féliciter du même coup les étudiants pour leur parcours. « C’est tout un honneur que vous me donnez aujourd’hui et je vous en remercie. À tous les étudiants dans la salle, je vous souhaite de célébrer grandement ce moment, car vous avez travaillé fort pour vous rendre ici. Je trouve que l’on a vraiment une belle relève », a affirmé Jean Fontaine.

De nouveaux projets pour Jefo

Rappelons que Jefo, une entreprise qui se spécialise dans la nutrition haute précision du bétail, compte près de 450 employés à l’international, dont 350 au Québec. En 2021, l’entreprise maskoutaine a amorcé la mise en chantier d’une seconde usine dans le parc industriel Théo-Phénix. Ce nouvel investissement évalué à 42,5 M$ permettra de quadrupler la production actuelle de Jefo et, du même coup, répondre à la demande croissante du marché canadien et international.

Selon les calculs de la direction, la nouvelle usine de 180 000 pieds carrés pourrait commencer ses opérations dès le mois de juin 2022. Une trentaine de postes seront alors à pourvoir durant les prochaines années avant d’atteindre sa pleine capacité. Exportant ses produits dans 80 pays, cette industrie contribue à la vitalité économique de la région de Saint-Hyacinthe depuis près de 40 ans.

Agronome deformation, le fondateur de Jefo a été honoré pour l’ensemble de son œuvre et pour son engagement envers la communauté maskoutaine et universitaire.

Sarah Villemaire

image