15 décembre 2021
Capsule parents
La consommation de cannabis pendant la grossesse
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

La venue d’un enfant apporte un grand changement pour une famille. Parfois, cet événement peut apporter de la joie, parfois de la colère, parfois de la peine. À la suite de l’annonce de la grossesse, la femme enceinte qui consomme du cannabis pourrait se questionner sur sa consommation et sur les impacts de son bébé à venir.

Cet article a pour but d’expliquer les impacts de la consommation sur le fœtus ainsi que sur l’allaitement pour que les mamans puissent prendre une décision éclairée face à leur consommation. Finalement, nous aborderons quelques conseils basés sur la réduction de méfaits pour les mamans consommatrices.

La consommation du cannabis pendant la grossesse n’est pas sans danger. Tout comme le tabac, le cannabis traverse la barrière du placenta. Cela peut affecter la physiologie du placenta, en altérant la viabilité de ses cellules, leur différenciation et le transport des nutriments. Les risques de complications pendant la grossesse et la naissance sont alors augmentés.

Parmi les risques, nous retrouvons la mortalité fœtale et périnatale, les naissances prématurées, un faible poids à la naissance, etc. Pour le moment, il est impossible de connaître à partir de quelle quantité le cannabis peut être néfaste pour le fœtus. Il est tout de même reconnu que le cannabis peut nuire à la grossesse et à la santé du bébé tout au long de sa vie. Certaines femmes pourraient désirer consommer du cannabis pour réduire les nausées matinales. Si c’est votre cas, il est préférable d’en discuter avec un professionnel de la santé.

Une étude de 2013, de Obstetrics and Genecology, démontre qu’environ 2,5 % du THC absorbé par l’organisme de la mère se retrouve dans le lait maternel. De plus, on note que la plus haute concentration de THC dans le lait maternel s’y retrouve 1 heure après la consommation. Actuellement, il est impossible de savoir quelle quantité de THC est néfaste ou problématique pour l’enfant. Si vous désirez consommer du cannabis pendant l’allaitement, il est recommandé d’attendre 24 h avant d’allaiter ou de tirer son lait en prévision de le donner à l’enfant.

Nous aimerions partager quelques conseils pour les mamans consommatrices de cannabis. Il est fortement recommandé de parler avec un professionnel de la santé si vous êtes une consommatrice régulière. Il est à noter que lorsque nous consommons régulièrement une substance, lors de l’arrêt complet, le corps peut vivre un sevrage. Il est important de valider auprès de son médecin s’il est dangereux d’arrêter complètement la substance.

Si vous désirez consommer malgré les risques possibles, nous conseillons de réduire tout de même la consommation pour que les risques en soient amoindris. La décision de consommer ou non vous appartient. Il est de la responsabilité de tous de bien s’informer pour prendre une décision éclairée.

Si vous avez des questions sur le sujet ou sur la consommation de cannabis en général, vous pouvez appeler Projet Cannabis au 450 888-2596 ou par courriel à projet.cannabis@gmail.com.

 

Projet Cannabis

450 888-2596

projet.cannabis@gmail.com

visitez notre page Facebook @projetcan

image