25 janvier 2018
La détérioration des phares
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Lorsque votre véhicule commence à vieillir, il arrive souvent que les phares deviennent opaques, ce qui diminue de beaucoup leur efficacité. Cette situation affecte généralement les véhicules qui ont plus de cinq ans, mais, toutefois, peut se présenter dès les premières années de vie d’une voiture. C’est alors le type de matériau utilisé pour la confection des lentilles qui est en cause plutôt que l’âge.

Ainsi, les phares en verre restent habituellement clairs longtemps, mais ils sont devenus très rares depuis 15 ans. Les constructeurs installent presque exclusivement des lentilles en polycarbonate, plus légères et plus faciles à adapter aux lignes profilées des carrosseries contemporaines. Hélas, ces phares en plastique sont plus facilement altérés par les projections d’abrasifs et de débris, comme le sable, le calcium ou le sel, ainsi que par le soleil et la pluie.

Une certaine opacité peut commencer à brouiller les lentilles après seulement trois ou quatre ans, particulièrement pour les véhicules qui parcourent de plus grandes distances que la moyenne. Les automobilistes qui empruntent beaucoup l’autoroute l’hiver risquent aussi de remarquer une usure plus rapide, parce que les projections de la route sont abondantes dans ces conditions.

Des correctifs à peu de frais

La meilleure manière de redonner aux phares leur pleine efficacité consisterait à remplacer le boîtier pour obtenir des lentilles toutes neuves. Évidemment, cette option n’est pas à la portée de toutes les bourses, même si des boîtiers d’origine recyclés pourraient permettre d’économiser un peu.

N’ayez crainte : il existe une solution de rechange beaucoup moins coûteuse et tout aussi efficace. Il s’agit du polissage professionnel des lentilles, qui passe ordinairement par les étapes suivantes :

Un bon lavage;

Un ou plusieurs sablages, qui enrayent les défauts de la lentille;

Le polissage proprement dit, qui rétablit la transparence de la lentille et lui donne l’aspect d’une neuve.

Une vaste sélection de sociétés spécialisées en services automobiles offrent de polir des phares usés, comme des détaillants de vitres d’autos, des ateliers mécaniques indépendants, des fournisseurs de traitements antirouille, et même des lave-autos à la main. Les prix varient habituellement de 70 à 90 $.

La réfection des phares se révèle durable, puisqu’elle élimine les impuretés qui brouillent les lentilles. Cela dit, il ne s’agit pas d’une solution permanente; tôt ou tard, les projections de la route, la pluie et les rayons ultraviolets reprendront leur indéniable travail de dégradation. Un bon truc pour ralentir cette dernière consiste à appliquer de la cire pour carrosserie quelques fois par année. Attention : il faut opter pour de la cire à l’épreuve des rayons UV pour obtenir un résultat satisfaisant.

image