12 mars 2019
Prix du patrimoine 3e édition
La MRC des Maskoutains récompense ses lauréats
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Debout, en arrière, Denis Bisaillon, sujet du film de Maude de Blois, lauréate de la 2e place, Pierrôt Arpin, 3e place, Yves de Bellefeuille, 1re place. Devant, Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains, Line Languérand, mère et représentante de Maude de Blois, Antoine Pelletier, Prix Maryse-Séguin, Suzanne Bousquet, 3e place, Nancy Carvalho, 1re place, et Robert Mayrand, chargé de projet en patrimoine. Photo François Larivière | MRC des Maskoutains ©

La MRC des Maskoutains a dévoilé dernièrement les lauréats de la 3e édition des Prix du patrimoine, lors d’une cérémonie tenue à la salle du Vieux Clocher du restaurant Le Parvis, à Saint-Hyacinthe.

Trois prix, toutes catégories confondues, ont été remis aux projets qui se distinguent par la qualité de leur exécution, leur impact sur la communauté, leur originalité ou leur rayonnement. Un quatrième prix, le Prix Maryse-Séguin, a été remis à la personne qui, par son œuvre, ses gestes ou ses paroles, contribue à faire évoluer le patrimoine maskoutain.
« Si la volonté politique de la MRC en matière de patrimoine est claire et forte, c’est qu’elle est le reflet de la volonté des citoyens qui, par leurs projets et leurs initiatives, démontrent clairement l’importance qu’ils accordent à cet aspect du développement de leur communauté », a déclaré Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains.
Onze candidatures ont été déposées dans le cadre de cette 3e édition, dont deux pour le prix Maryse-Séguin. Les dossiers soumis allaient de la restauration, à la reconnaissance historique, en passant par la mise en valeur par la diffusion dans différents médias écrits et visuels.
Le jury, formé de Claire Gagné, conseillère municipale à la Ville de Saint-Hyacinthe, de Sophie Côté, artiste et conseillère à la Municipalité de Saint-Valérien-de-Milton, de Luc Brunelle, agriculteur et retraité du ministère de la Culture et des Communications, et de Bernard Lajoie, restaurateur de bâtiment ancien et récipiendaire du prix Maryse-Séguin 2016, a décerné les prix suivants :

1re place

Classement du drapeau de Carillon - Saint-Jude
Candidature : Municipalité de Saint-Jude

2e place

Documentaire Denis Bisaillon, collectionneur – Sainte-Hélène-de-Bagot/Saint-Valérien-de-Milton
Candidature : Maude de Blois

3e place

Restauration de la Maison Vien-Arpin – Saint-Hyacinthe
Candidature : Suzanne Bousquet et Pierrôt Arpin

Prix Maryse-Séguin

Ce prix souligne la contribution exceptionnelle d’une personne dans le domaine du patrimoine. Il a été décerné à Antoine Pelletier, ébéniste de Saint-Liboire.

Troisième génération d’ébénistes, Antoine Pelletier perpétue la tradition familiale qui existe depuis 1880 et transmet maintenant son savoir et ses connaissances à la quatrième génération de la famille. Artisan reconnu par le Conseil des métiers d’art du Québec, M. Pelletier se spécialise dans la fabrication de portes et fenêtres et l’ébénisterie d’art associé aux bâtiments anciens, en respectant les plus hauts standards des techniques traditionnelles.

Ses interventions sur le patrimoine bâti lui ont mérité de nombreuses récompenses et ses réalisations ornent plusieurs résidences classées des joyaux de notre patrimoine national.

Les récipiendaires ont reçu une œuvre-trophée, un bronze exclusif conçu pour les Prix du patrimoine par le sculpteur Claude Millette, de Saint-Bernard-de-Michaudville.

Rendez-vous sur le site Internet de la MRC des Maskoutains, onglet Culture et vie communautaire, pour plus d’information et des photos de la cérémonie.

image