16 novembre 2021
Bien du sang neuf à la MRC
Le conseil des maires de la MRC devra élire un nouveau préfet
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Photo François Larivière | Le Courrier ©

Qui succèdera à Francine Morin comme préfet de la MRC des Maskoutains?Photothèque | Le Courrier ©

Maintenant que les élections municipales sont derrière nous, le moment est venu de jeter un coup d’œil sur le résultat des courses. Un constat s’impose : un vent de renouveau soufflera sur la table du conseil des maires.

Sur les 17 maires qui étaient en poste avant le déclenchement des élections, seulement cinq seront de retour au grand conseil de la MRC.

Il s’agit des maires Simon Giard de Saint-Simon, Mario St-Pierre de Saint-Pie, Daniel Paquette de Saint-Valérien-de-Milton, Richard Veilleux de Saint-Hugues et Alain Jobin de Saint-Barnabé-Sud.

Les trois derniers ont tous été réélus au terme de la bataille électorale qui s’est jouée le 7 novembre. Élus par acclamation, les deux premiers n’avaient pas eu d’opposition.

Deux maires qui devaient défendre leur peau à ces élections ont échoué dans leur tentative de conserver leur poste. Il s’agit de Gilles Charpentier de Sainte-Marie-Madeleine et d’André Lefebvre de Sainte-Madeleine. On se souviendra d’eux entre autres pour leur tentative ratée d’opérer une fusion entre la paroisse et le village.

Tout compte fait, c’est un conseil des maires fortement renouvelé qui s’annonce puisque 12 nouveaux visages sur 17 participeront à une toute première séance régulière le 24 novembre.

Si madame le préfet Francine Morin était la seule mairesse de la MRC lors du mandat précédent, il en sera tout autrement pour les quatre prochaines années puisque la région compte désormais cinq mairesses.

Les nouvelles venues, qui sont toutes d’ex-conseillères sortantes, sont Louise Arpin de La Présentation, Ginette Gauvin de Sainte-Marie-Madeleine, Marie-Hélène Demers de Sainte-Madeleine, Marguerite Desrosiers de Saint-Marcel et Annick Corbeil de Saint-Jude.

Du côté de leurs collègues masculins, il faudra se familiariser avec les noms et les visages de sept nouveaux maires.

Outre le nouveau maire de Saint-Hyacinthe, André Beauregard, appelé à prendre la relève de Claude Corbeil, on retrouvera entre autres Guy Robert de Saint-Bernard et Hugo Mc Dermott de Saint-Dominique. Ils étaient tous les trois en élections le 7 novembre et d’ex-conseillers sortants de charge.

Quatre anciens conseillers municipaux souhaitant porter leur engagement à un autre échelon avaient quant à eux été élus par acclamation à leur mairie respective. C’est le cas d’Alain Robert à Saint-Damase, Réjean Rajotte à Sainte-Hélène-de-Bagot, Yvon Daigle à Saint-Louis et Yves Winter à Saint-Liboire.

Tout ce beau monde devra maintenant se choisir par vote secret un nouveau préfet ainsi qu’un préfet suppléant.

Rappelons que le poste de préfet a été occupé sans interruption pendant les 16 dernières années par Francine Morin, mairesse de Saint-Bernard-de-Michaudville. Au moment du déclenchement des élections, le poste de préfet suppléant était pour sa part occupé par le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil.

Une fois que sera connue l’identité du prochain préfet, un élu provenant de la municipalité de ce dernier sera appelé à siéger au conseil des maires de la MRC. Depuis sa fondation en 1982, la MRC des Maskoutains a connu jusqu’ici neuf préfets, dont une seule femme qui détient d’ailleurs le record de longévité à ce poste.

Ce poste a été occupé par un seul maire de la Ville de Saint-Hyacinthe, soit Claude Bernier de 1995 à 2000. Les huit autres préfets provenaient de Saint-Damase, Saint-Hugues, Saint-Thomas-d’Aquin, Saint-Pie (à deux reprises), La Présentation et Saint-Valérien.

image