25 juin 2019
Capsule parents
Le sirop DM, une drogue?
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Dès l’enfance, nous associons la prise de médication avec le mot « soulagement ». Nous utilisons des médicaments sans nécessairement réfléchir à ce qu’ils contiennent.

La prise de médication est souvent la première stratégie pour améliorer rapidement notre état de santé. Il y a certains médicaments qui nécessitent une prescription pour y avoir accès, tandis que d’autres sont en vente libre. Généralement, nous sommes avisés lorsqu’un médicament peut développer une dépendance ou donner des effets indésirables. Le pharmacien a pour but d’informer l’utilisateur s’il y a un risque lié à la consommation de ce produit et aux interactions possibles.

Plusieurs organismes et écoles de Saint-Hyacinthe constatent et se préoccupent des expériences vécues par les jeunes, en lien avec la consommation du sirop DM. Ce phénomène existe depuis longtemps, mais récemment, il semble prendre de l’ampleur. Fait inquiétant dans cette situation, c’est que ce médicament est en vente libre et qu’il est fréquemment utilisé lors de la saison des rhumes. En effet, la majorité des gens ont déjà pris ce type de sirop pour continuer leurs journées sans avoir des symptômes désagréables d’un rhume ou d’une grippe.

Saviez-vous que le sirop DM est parfois utilisé dans le but d’éprouver des sensations et avoir des effets comparables à la consommation de certaines drogues?

Présentement, nous pouvons acheter ce produit en vente libre sans avoir de consultation sur les risques qu’ils peuvent engendrer. Ce produit est donc facile d’accès pour les personnes et même pour les jeunes d’âges mineurs. Lorsque ce type de sirop est consommé avec les recommandations, il est efficace contre les symptômes du rhume.

Cependant, lorsque la quantité recommandée n’est pas respectée et qu’il est mélangé avec d’autres types de consommations (drogues, médicaments et alcool), ce produit peut procurer d’autres effets. Certains consommateurs recherchent précisément le mot dextrométhorphane (DM) qui est présent dans environ 70 produits en vente libre. Le but de cette consommation est d’atteindre une sensation perturbante, en d’autres mots « un buzz ».

Voici une liste d’effet en cas de surdose :

  • * Bouffées de chaleur
  • Nausées, vomissements et étourdissements
  • Manque de coordination
  • Crises de panique ou d’épilepsie
  • Jugement affaibli
  • Sudation
  • Léthargie ou vertiges – ou hyperactivité
  • Troubles d’élocution
  • Hypertension artérielle
  • Mouvements oculaires rapides
  • Éruption cutanée
  • Accélération ou emballement du rythme cardiaque
  • Paranoïa et hallucinations
  • Sensation de flottement

Lorsque la recommandation n’est pas respectée, les effets peuvent être similaires à d’autres types de consommation. Par contre, une consommation régulière à forte dose peut provoquer une psychose toxique. Il faut donc informer la population des risques que ce produit peut engendrer.

Voici quelques conseils préventifs sur ce produit :

  • Éviter l’achat d’un surplus de ce type de produit.
  • Garder ce produit dans un endroit hors de portée des jeunes.
  • Éviter que les jeunes quittent la maison avec ce type de produit.
  • Éviter d’acheter des médicaments avec ce type de substance.
  • Sensibiliser les jeunes sur les effets de toutes médicamentations.
  • Lorsque le produit est entamé, regarder l’évolution de celui-ci.
  • S’informer s’il y a certains médicaments qui ne peuvent pas être pris en même temps.

En conclusion, chers parents, ne soyez pas alarmistes, gardez l’œil ouvert et saisissez l’occasion d’aborder le sujet avec votre ado! Si vous avez des questions sur le sujet, il nous fera un grand plaisir d’y répondre : 450 888-2572
L’équipe de Satellite, organisme en prévention des dépendances

image