21 juin 2022
Initiatives et réalisations maskoutaines
Martin Bérubé prend du galon au sein de l’ABC
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

En plus de ses rôles avec le sport-études de l’école secondaire Fadette, l’entraîneur Martin Bérubé a été nommé entraîneur-chef de l’équipe U16 de l’Académie de baseball du Canada. Photo gracieuseté

L’entraîneur maskoutain Martin Bérubé a pris la barre de l’équipe U16 de l’Académie de baseball du Canada (ABC).

En plus de relever ce nouveau défi avec les meilleurs espoirs québécois, l’ex-joueur professionnel continue d’occuper les postes d’entraîneur des lanceurs et de directeur technique du programme sport-études baseball de l’école secondaire Fadette qui lui ont été confiés au cours des dernières années. « On m’a offert d’être à temps plein avec l’Académie, mais je voulais aussi continuer avec le sport-études. Je suis vraiment bien à Fadette », a affirmé Martin Bérubé lorsque joint par le journal.

Son mandat avec l’ABC se conjuguera bien avec celui du sport-études puisque les activités de l’équipe U16 qu’il dirigera seront surtout condensées en été. « C’était une offre que je ne pouvais pas refuser », a soutenu cet amoureux de baseball, qui voit ses implications se multiplier depuis deux ans.

Comme joueur, le Maskoutain d’adoption a évolué au sein de l’organisation des Orioles de Baltimore pendant cinq saisons au début des années 2000, jouant principalement dans les ligues mineures. À son retour au Québec, il a porté pendant de nombreuses années l’uniforme des Castors d’Acton Vale, dans la Ligue de baseball majeur du Québec, en plus d’être l’entraîneur-chef de cette formation durant quelques saisons. Utilisé comme lanceur, releveur, voltigeur et frappeur de puissance, il s’alignait toujours avec les Castors l’an dernier. Il a cependant annoncé sa retraite la semaine dernière.

Il s’est joint au sport-études de l’école Fadette en septembre 2020, après avoir perdu son emploi chez Pratt & Whitney dans la foulée de coupes liées à la pandémie. D’abord entraîneur des lanceurs, il a rapidement été nommé directeur technique du programme maskoutain. Il rejoignait du même coup son fils qui fait partie du groupe d’athlètes du sport-études. « C’est un gros atout qu’on est allé chercher avec lui, a souligné Sébastien Allard, responsable du programme sport-études. Il amène une notoriété au programme. »

Récemment, Martin Bérubé a également fait partie d’un groupe de quatre représentants mandatés par Baseball Québec pour émettre des opinions et des recommandations pour améliorer l’ABC et son programme de haute performance. Il a ensuite été approché pour être entraîneur des lanceurs à l’Académie pendant la période estivale. Sa nomination comme entraîneur-chef de l’équipe U16 s’avère donc une suite logique dans son parcours.

Le principal intéressé se réjouit d’ailleurs de voir sa vie tourner à nouveau entièrement autour du baseball. « Je voulais vraiment faire carrière là-dedans. Je ne me vois pas faire autre chose que ça en ce moment », s’est exclamé le jeune quarantenaire, pleinement épanoui dans ce nouveau rôle.

Son implication avec l’ABC sera d’ailleurs un atout certain pour les joueurs du sport-études qu’il continuera d’accompagner dans leur développement. Cela ne veut toutefois pas dire qu’un avantage sera donné aux athlètes de l’école Fadette au moment de former les équipes de l’ABC, a-t-il prévenu. L’entraîneur a d’ailleurs reconnu que son double mandat amènera inévitablement des situations déchirantes alors qu’il devra jongler avec la déception de certains athlètes qu’il côtoie au quotidien. « C’est la partie la plus difficile du travail », a-t-il affirmé, mais il a dit se montrer très transparent à l’endroit des joueurs en mettant les choses au clair dès le départ.

Maxime Prévost-Durand

image