14 septembre 2021
McDonald’s s’installe à Douville
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Une station-service Crevier et un restaurant McDonald’s logeront d’ici décembre dans le secteur Douville.Photothèque | Le Courrier ©

Un quatrième restaurant McDonald’s et une station-service de la bannière Crevier cohabiteront dans une bâtisse commerciale du secteur Douville.

La nouvelle a été confirmée par Geneviève Bédard, propriétaire de huit franchises McDonald’s, dont les quatre de Saint-Hyacinthe. L’établissement d’une capacité de 70 places et comptant un double service au volant devrait être terminé en décembre.

Les travaux sont en cours sur un terrain du Groupe Robin à l’intersection des boulevards Casavant et Laurier Ouest, à proximité de l’ancien Pantorama. La construction menée par le propriétaire du terrain accuse toutefois un léger retard sur l’échéancier initial.

Une cinquantaine de postes sont à pourvoir d’ici l’ouverture officielle, ce qui portera à plus de 250 le nombre d’employés de cette chaîne à Saint-Hyacinthe. Le restaurant du secteur Douville sera le quatrième en sol maskoutain. Il s’ajoutera au navire amiral du boulevard Laframboise et aux comptoirs McDonald’s des Galeries St-Hyacinthe et du Walmart.

Geneviève Bédard estime que le marché maskoutain était mûr pour cette ouverture. « Cela doit faire une bonne dizaine d’années qu’on en parle et, cette fois, c’est la bonne, mentionne celle qui a repris les opérations des franchises maskoutaines à la retraite de son père Gilles, en décembre 2020. Je n’ai pas grand-chose à voir avec cette décision. C’est la maison-mère qui réalise les études de marché et qui décide des sites. On m’appelle quand tout est réglé. Nous avons commencé le recrutement et il y aura aussi des mouvements de personnel entre les restaurants. Des employés qui résident dans le secteur Douville ont déjà signifié leur intérêt à travailler au nouveau restaurant. »

Pour le moment, Mme Bédard ne prévoit pas d’enjeux particuliers au niveau de la main-d’œuvre. « Ce sera un peu compliqué, mais nous sommes habitués à relever des défis depuis un an et demi. En voilà un de plus. Les gens sont aussi de plus en plus nombreux à utiliser la livraison et les commandes mobiles, ce qui réduit la pression sur le service de commande à l’auto sur le boulevard Laframboise. Il y a vraiment eu beaucoup d’innovations depuis le début de la pandémie et la réponse des clients est excellente. »

Pour ce qui est de la station-service Crevier, il s’agit d’un retour dans le secteur pour cette bannière. Elle prendra la relève de celle qui avait fermé ses portes l’automne dernier à l’intersection de la rue Saint-Pierre et du Grand rang Saint-François (235), près du pont Douville. Cette dernière cohabitait jusque-là avec un restaurant Valentine.

Martin Bourassa

image