2 novembre 2021
Olymel à Saint-Damase : mission accomplie!
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

L’usine Olymel de Saint-Damase contrôle maintenant l’ensemble du processus de production comprenant les opérations d’abattage, de découpe et de préemballage de volaille. Photo gracieuseté

Après un an de travaux et un investissement de plus de 30 millions de dollars, l’usine d’abattage et de découpe de volailles de Saint-Damase, en Montérégie Est, a inauguré ses nouvelles installations de préemballage.

Ces travaux majeurs qui ont permis de doter cette usine de lignes additionnelles de découpe, de désossage et d’emballage en cabarets et d’installer des équipements à la fine pointe de la technologie, ont été réalisés sans perturber les opérations habituelles de cet établissement, ce qui représente un tour de force. L’usine d’Olymel à Saint-Damase dispose désormais de la capacité de servir des clients exigeant de forts volumes de produits de volaille préemballés.

Le rapatriement d’activités de préemballage, autrefois confiées en sous-traitance et exécutées aujourd’hui à l’établissement de Saint-Damase, permet de réduire de manière significative la manipulation et le transport des produits, offrant un meilleur contrôle de la qualité, du traitement des commandes et de la logistique.

La réalisation de ce projet, livré dans les temps, a permis la création de 80 nouveaux emplois, portant à près de 500 le nombre d’employés œuvrant dans cet établissement.« La concrétisation de ce projet permet à Olymel d’être en mesure de répondre de manière plus efficace et plus rapide aux exigences de clients recherchant tant la qualité, que des volumes importants de produits de volaille spécifiques, afin de mieux servir les consommateurs. Pour Olymel, contrôler tout le processus de transformation et sa qualité jusqu’à la livraison, représente un avantage concurrentiel indéniable. Il s’agit également d’un atout recherché par nos clients. Je tiens à remercier les équipes qui ont contribué à la réalisation de ce projet générateur de croissance et à saluer la précieuse collaboration du Syndicat des travailleurs unis de l’alimentation et du commerce, TUAC Local 1991P qui représente les employés de l’usine de Saint-Damase. Cet investissement de près de 32 millions de dollars qui s’ajoute à ceux réalisés au cours des dernière années de l’ordre d’une trentaine de millions de dollars également, ainsi que les nouveaux emplois créés, auront un impact positif sur l’économie de Saint-Damase et de la grande région de Saint-Hyacinthe », de déclarer le président-directeur général d’Olymel, Réjean Nadeau.

Capacité et diversification

Les travaux réalisés depuis un an à l’usine d’Olymel à Saint-Damase comprenaient l’addition d’une nouvelle ligne de découpe automatisée, de trois lignes de désossage automatiques et de quatre lignes d’emballage en cabarets, le réaménagement d’espaces de production, une nouvelle zone d’expédition, ainsi qu’un entrepôt réfrigéré. Enfin, les aires de service réservées aux employés et la cafétéria de l’établissement ont été l’objet d’agrandissements.

Au total, c’est 35 000 pi2 qui ont été ajoutés à la superficie de l’usine pour la porter à un total de 150 000 pi2. Dotée d’un équipement d’anesthésie au CO2, la capacité d’abattage hebdomadaire de l’usine de Saint-Damase est d’environ un million d’oiseaux.

Dans ses nouvelles activités de préemballage en barquettes, l’usine de Saint-Damase a démarré ses opérations sur un quart de travail et veille à la préparation de produits de poulet refroidi à l’air comme des poitrines, des pilons, des ailes, des hauts de cuisse désossés, ainsi qu’avec os et peau, destinés à des clients privés. L’établissement approvisionne également les usines de surtransformation d’Olymel en produits frais et son volume annuel de production atteint les 75 millions de kilos.

image