28 août 2018
Peut-on soigner l’hypocondrie?
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

L’hypocondrie est une obsession pour sa santé et le bon fonctionnement de son corps. La personne hypocondriaque redoute la maladie et, au moindre symptôme, s’imagine atteinte d’une affection grave. Elle n’est jamais rassurée quant à son état de santé, ou alors seulement pour un temps. La peur d’être malade peut entraîner des symptômes tels que des vertiges ou des palpitations et peut mener à des crises d’angoisse, voire à la dépression.

Thérapie

La thérapie cognitivo-comportementale permet de surmonter l’hypocondrie — car il faut reconnaître que le problème est d’ordre psychologique. Cette thérapie vise notamment à remettre en question les fausses croyances, à s’habituer à ses peurs et à diminuer les comportements de rassurance (consultations médicales, recherches sur Internet, etc.).

Vie active

Mener une vie active est également recommandé : s’occuper laisse moins de temps pour la rumination. Relaxation et méditation sont aussi efficaces contre le stress. Par ailleurs, mieux vaut se tenir loin des personnes négatives qui discourent constamment sur leurs 1001 « bobos » et qui alimentent nos angoisses. Enfin, si on ne peut s’empêcher de faire des recherches, on veille à s’informer auprès de sources fiables.

image