29 janvier 2019
Qui choisir comme liquidateur de succession?
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Votre liquidateur de succession (autrefois appelé exécuteur testamentaire) aura la responsabilité de faire respecter vos dernières volontés, un mandat qui s’accompagne d’une foule de tâches : prendre les arrangements funéraires, produire une déclaration de revenus, résilier les abonnements et vendre la maison, par exemple. Ainsi, il est important de ne pas le nommer au hasard. Voici quelques pistes de réflexion pour vous aider à faire le bon choix.

D’abord, il va sans dire que vous devez désigner une personne de confiance, honnête et intègre, pour faire respecter vos volontés. Assurez-vous aussi que celle-ci a le temps et l’énergie nécessaires pour assumer son rôle : gérer une succession exige de nombreux efforts, et ce, pendant des mois, voire des années. Nommer deux (ou même trois) liquidateurs pourrait ainsi s’avérer judicieux — attention toutefois de ne pas désigner coliquidatrices des personnes qui ne s’entendent pas, au risque que des conflits ralentissent le processus. Il est également bon que le liquidateur demeure près de chez vous, car l’administration de la succession demandera de nombreux déplacements.

Vous devriez en outre opter pour quelqu’un doté de compétences administratives ou ayant l’habitude de faire affaire avec les entreprises et les professionnels liés à la succession (institution financière, compagnie d’assurances, avocat, etc.) — et qui n’hésitera pas à demander de l’aide au besoin. Dans les cas les plus complexes, mieux vaut nommer des experts (comptable, avocat, société de fiducie) comme liquidateurs ou comme coliquidateurs.

Enfin, prenez soin de consulter la personne à qui vous souhaitez confier cette lourde responsabilité. Assurez-vous également qu’elle sait où se trouvent les documents importants. Par ailleurs, pensez à nommer un liquidateur remplaçant, au cas où la personne choisie serait dans l’incapacité d’assumer son rôle.

image