28 Décembre 2021
Route 116 : les coroners font des recommandations communes aux instances concernées
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Plusieurs accidents ont causé des décès à l’intersection de la route 116 et du chemin du Grand Rang, dont trois dans la dernière année. Photothèque | Le Courrier ©

Selon la mairesse de la Municipalité de Sainte-Marie-Madeleine, Ginette Gauvin, il n’y aura pas de nouveaux gestes concrets qui seront posés avant 2024 de la part du ministère des Transports du Québec (MTQ) ou de la Paroisse concernant l’intersection impliquée dans trois accidents mortels dans la dernière année sur la route 116.

Ce n’est pas faute de volonté de la part du MTQ et de la Paroisse, signale Ginette Gauvin. Certains travaux, comme l’abaissement du chemin de fer ou encore l’aménagement des voies de virage sur la route 116, prennent plus de temps que d’autres à réaliser. Par contre, selon le député fédéral de Saint-Hyacinthe-Bagot, Simon-Pierre Savard-Tremblay, des gestes plus concrets à court terme devraient minimalement être effectués, comme l’installation de panneaux « Préparez-vous à ralentir ». À ce niveau, il y a seulement le Canadien National (CN) et Transports Canada qui peuvent installer ces panneaux. « Du côté du CN, la collaboration est nulle depuis le début », affirme-t-il.

De plus, le député bloquiste a déposé le 9 décembre la pétition que plus d’un millier de personnes ont signée dans l’espoir de forcer une rencontre entre toutes les instances concernées. Une pétition parlementaire oblige légalement le gouvernement à offrir une réponse dans un délai de 45 jours après son dépôt.

Recommandation des coroners

Afin d’éviter que d’autres décès ne se reproduisent sur ce tronçon de la route 116, le Bureau du coroner du Québec a été mandaté pour se pencher sur les trois plus récents. À la suite de leur enquête, les coroners Karine Spénard, Marilynn Morin et Jean Brochu ont conjointement émis leurs recommandations à la Municipalité de Sainte-Marie-Madeleine, au ministère des Transports et à la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ).

Ils recommandent entre autres à la Municipalité de poursuivre la mise en place des mesures déjà identifiées pour accroître la sécurité à l’intersection de la route 116 et du chemin du Grand Rang. « Je suis tout à fait d’accord avec tout ce qui a été recommandé. Nous sommes présentement en discussions avec le MTQ pour établir une collaboration », explique la mairesse de Sainte-Marie-Madeleine. Cette démarche pourrait à tout le moins forcer le MTQ à effectuer une étude préliminaire pour savoir ce qu’il y a à faire pour améliorer l’intersection, mais seulement en 2022-2023. La Paroisse se dit même prête à assumer 50 % du montant de cette étude.

Les trois coroners recommandent également au MTQ de réaliser l’aménagement de voies de virage sur la route 116 et de poursuivre l’analyse de l’abaissement de la limite de vitesse sur la route 116.

À la SAAQ, les coroners recommandent de poursuivre ses efforts de sensibilisation auprès des conducteurs concernant l’inattention au volant. Il s’agit d’une source de distraction à l’origine de plusieurs accidents. Finalement, les coroners formulent une recommandation supplémentaire à la SAAQ, soit de sensibiliser les conducteurs de véhicules routiers aux dangers créés par les piliers de parebrise. Il faudrait, disent-ils, inciter les conducteurs à regarder attentivement derrière ces piliers, notamment aux intersections à risque.

 

Laurent Théoret

image