20 septembre 2022
Construction prévue en 2023 : résidence des Sœurs de la Présentation de Marie
Un immeuble sur 4 à 9 étages pour un total de 205 unités de logement
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Image du complexe immobilier que compte construire le promoteur Groupe Fari à Saint-Hyacinthe.

Groupe FARI et ses partenaires annoncent la construction d’un tout nouveau projet de résidence pour aînés à Saint-Hyacinthe, sur le terrain adjacent au Collège Saint-Maurice. Ce projet distinctif de 205 logements, à la conception réfléchie, intégré harmonieusement à son milieu, prévoit de conserver au maximum le boisé existant sur le site où des sentiers seront aménagés pour les résidents et les visiteurs.

« Nous sommes très heureux que la Ville de Saint-Hyacinthe donne son aval à ce projet soigneusement conçu. Le développement de ce terrain dans un secteur urbain de qualité répond à un besoin exprimé pour offrir un milieu de vie serein et très sécuritaire à notre clientèle aînée. Nous prévoyons de commencer la construction en 2023, en une seule phase, afin de préserver le plus possible la quiétude des résidents du secteur », a précisé Dany Chassé, directeur général et associé du Groupe FARI.

Ce premier projet de résidence pour aîné·e·s du Groupe FARI à Saint-Hyacinthe présente plusieurs nouveaux éléments qui n’étaient pas sur les planches du projet précédemment prévu sur ce terrain d’environ 20 000 mètres carrés. Parmi les principaux changements, mentionnons qu’une centaine d’unités ont été retranchées afin d’amoindrir l’impact sur la circulation dans le secteur, la volumétrie de l’immeuble a été revue et diminuée et le bâtiment a été déplacé du côté sud-ouest du terrain pour libérer une portion du boisé, tout en créant un espace de dégagement avec les voisins situés sur la rue Larivée. Le sanctuaire existant sera conservé et intégré de façon harmonieuse aux aménagements extérieurs et des aires de détente et de jeux seront également aménagées pour le bien-être des futurs résidents.

Respect du bâti existant

Le bâtiment projeté d’une hauteur variant de 4 à 9 étages tient compte du contexte urbain afin d’assurer une intégration harmonieuse dans le quartier. Les 205 unités, principalement composées de logements 3 ½ et 4 ½, seront destinées à une clientèle autonome et semi-autonome. Une trentaine de chambres de soins seront dédiées à une clientèle en perte d’autonomie.

Des aires de stationnement pour les résidents, les visiteurs et les employés seront aménagées à l’avant du bâtiment, situé sur la rue Delorme. Un espace en retrait sera conçu pour les véhicules de livraison de marchandises ou de récupération des déchets afin de limiter la circulation de véhicules lourds devant l’édifice. Par ailleurs, des arbres seront plantés entre le nouveau stationnement et les habitations environnantes afin de créer des écrans visuels naturels. Un second accès (contrôlé) est prévu par la rue Larivée afin de permettre le passage des véhicules d’urgence.

image