28 décembre 2021
Initiatives et réalisations maskoutaines
Un Maskoutain en action au championnat mondial junior de hockey cette semaine
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

L’attaquant maskoutain Elliot Desnoyers, capitaine des Mooseheads d’Halifax, participe actuellement au Championnat mondial junior de hockey avec Équipe Canada. Photo Halifax Mooseheads

Le fort début de saison d’Elliot Desnoyers avec les Mooseheads d’Halifax a été récompensé de la plus belle des façons. Le Maskoutain a été sélectionné par Équipe Canada et participe ces jours-ci au Championnat mondial junior de hockey, du 26 décembre au 5 janvier, à Edmonton et à Red Deer, en Alberta.

L’ancien des Gaulois de Saint-Hyacinthe fait partie des 25 joueurs qui figurent au sein de l’alignement dévoilée par Hockey Canada. « C’est un honneur pour moi de faire partie d’Équipe Canada. Ça faisait un bout que j’en rêvais », s’est enthousiasmé le jeune homme de 19 ans lorsque joint par le journal. Seulement quatre joueurs de la LHJMQ font partie de la formation canadienne pour ce prestigieux tournoi, synonyme de tradition du temps des fêtes dans le monde du hockey. Outre Desnoyers, le défenseur Lukas Cormier et les attaquants Xavier Bourgault et Mavrik Bourque portent les couleurs de l’unifolié.

« L’an passé, au souper de Noël avec ma famille, on faisait tous un genre de souhait à table et j’ai dit à ma famille que mon souhait était de participer au tournoi cette année, se remémore Elliot. Et ça s’est réalisé! » Sa place, il ne l’a pas volée. Étant un travailleur acharné qui prête attention aux détails en plus d’être doté d’un talent naturel, le capitaine des Mooseheads croit s’être démarqué par sa versatilité lors du camp de sélection. Avant de participer au tournoi, le hockeyeur ne connaissait pas encore le rôle qui l’attendait au sein de cette équipe, bien qu’il s’attendait à évoluer sur la troisième ou la quatrième ligne à l’attaque.

« Je ne pense pas être le gars le plus offensif de cette équipe, même si je suis capable d’en produire [de l’offensive]. Je pense que j’aurai plus un rôle d’homme à tout faire, qu’ils vont pouvoir me placer un peu dans n’importe quel rôle. »

En 23 parties avec Halifax, Desnoyers a néanmoins pu laisser parler son talent offensif avec 16 buts et 20 passes, ce qui le place au 14e rang des meilleurs pointeurs de la LHJMQ. Il a été écarté de la feuille de pointage lors de seulement quatre matchs.

« Tu dois avoir un bon début de saison pour te faire remarquer et j’ai vraiment mis l’accent là-dessus cette saison », a souligné le hockeyeur maskoutain, qui avait comme objectif de percer l’alignement d’Équipe Canada junior.

C’est la deuxième fois qu’Elliot Desnoyers représente le Canada dans une compétition internationale. Il l’avait fait en 2018 en participant au Défi mondial des moins de 17 ans. Mais l’expérience s’annonçait bien différente cette fois, avec un niveau de jeu plus élevé, a-t-il estimé. Lui-même a bien évolué en tant que joueur au cours de ces trois années, a-t-il fait remarquer. L’espoir des Flyers de Philadelphie s’est par ailleurs réjoui de pouvoir vivre cette expérience en sol canadien.

En participant au Championnat mondial junior de hockey, Elliot Desnoyers s’ajoute aux Maxime Talbot, Kristopher Letang, Anthony Beauvillier, Mathieu Joseph, Raphaël Lavoie et Olivier Michaud qui ont aussi porté l’uniforme d’Équipe Canada après avoir joué pour les Gaulois de Saint-Hyacinthe.

 

Maxime Prévost-Durand

image