25 janvier 2019
Votre agenda culturel
Par: Le Clairon de Saint-Hyacinthe et région

Martinique et Guadeloupe, les îles du vent

Au Collège Saint-Maurice, le vendredi 25 janvier, Les Grands Explorateurs présentent un film-conférence sur la Martinique, « l’île aux belles fleurs », et la Guadeloupe, « l’île aux belles eaux ». La Martinique et la Guadeloupe, deux noms d’îles évocateurs de rêves. Cependant, connaissons-nous vraiment ces deux départements français du bout du monde? Tout en n’omettant pas de nous montrer les clichés habituels, les côtés exotiques et colorés sortis des dépliants touristiques, Serge Mathieu nous emmène à la découverte de la culture locale, des traditions, de la gastronomie et de la musique. Renseignement et réservation : 514 521-1002 ou 1 800 558-1002.

Le spectacle de Bruce Huard annulé

Le Centre des arts Juliette-Lassonde se doit d’annuler le spectacle de Bruce Huard. À la suite d’un accident cardiovasculaire survenu en décembre, M. Huard ne pourra pas présenter le spectacle prévu le dimanche 3 février. Le chanteur tient à rassurer son public : son état de santé s’améliore de jour en jour. Les détenteurs de billets seront contactés dans les prochains jours afin d’obtenir un remboursement. La production et toute l’équipe du Centre des arts Juliette-Lassonde s’excusent des inconvénients que cette annulation pourrait entraîner.

Appel de dossiers 2020 – Maison de la culture Eulalie-Durocher

Les artistes en arts visuels de toutes disciplines ont jusqu’au 31 mars pour faire parvenir un dossier pour exposer à la Maison de la culture Eulalie-Durocher en 2020. Veuillez noter que la Maison de la culture Eulalie-Durocher de Saint-Antoine-sur-Richelieu héberge des expositions témoignant de la culture sous toutes ses formes. Le dossier doit contenir : photo de l’artiste ou de l’atelier, curriculum vitae récent, résumé de la démarche artistique, projet d’exposition, 10 à 15 images numériques d’œuvres récentes (numérotées et accompagnées d’une liste descriptive – titre, médium, format et date), dossier de presse s’il y a lieu, et une enveloppe suffisamment affranchie si vous désirez que votre dossier vous soit réacheminé. La décision du comité de sélection sera transmise à la fin du mois d’avril 2019. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à communiquer au 450 787-3497, poste 5. Veuillez faire parvenir votre dossier à l’attention de Josée Véronneau.
maisonculture@sasr.ca

Marie-Denise Pelletier

Spectacle-bénéfice de la chanteuse Marie-Denise Pelletier, le dimanche 28 avril, à 14 h, à l’église de Saint-Denis-sur-Richelieu. Billets : 450 787-2020 ou 450 787-9719.

Programme Générations@branchées

Dans le cadre du programme Générations@branchées, la Médiathèque maskoutaine offre des formations informatiques individuelles gratuites à tous ceux qui désirent apprendre les bases d’Internet et perfectionner leurs connaissances en informatique. Les formations de 50 minutes chacune sont données par un jeune du secondaire. Informez-vous des heures de formation disponibles auprès de Nathalie Lespérance au 450 773-1830, poste 25.

Simplement nature, au gré des saisons

C’est à partir de ses photos de voyages et d’escapades en région que Claire Fafard crée ses œuvres de style figuratif où l’ombre et la lumière se côtoient et s’enrichissent. Elle utilise la peinture à l’huile comme médium et accentue les textures en maniant, par alternance, spatule et pinceau. Dans cette exposition, jusqu’au 29 janvier, à la Bibliothèque T.-A.-St-Germain, l’artiste maskoutaine cherche à traduire des aspects attachants et inépuisables de la nature.

Une exposition de Jouel

Les fleurs de Jouel (Johanne Ouellet) ont été sélectionnées pour des expositions solos et collectives. Dans son atelier, à Mont-Saint-Hilaire, la recherche et la création occupent une place importante dans son travail. Issue d’une famille de militaires, elle privilégie les fleurs de coquelicot en hommage au poème du poète et soldat canadien John McCrae « Au champ d’honneur » inspiré des coquelicots qui poussaient sur les champs de bataille. Jusqu’au 29 janvier à la Bibliothèque Sainte-Rosalie.

Ma langue est un sable mouvant

Née à São Paulo, au Brésil, l’artiste multidisciplinaire Giorgia Volpe vit et travaille à Québec depuis 1998. Accordant une fine attention à la « mémoire », individuelle et collective, sa pratique porte sur les diverses réalités du corps et de l’esprit, de sa relation nouée avec l’autre, avec les autres, avec son environnement immédiat. Par son œuvre, l’artiste nous convie à une réflexion, à guérir des plaies, à briser les structures mentales dans lesquelles nous avons tendance à nous emprisonner sans trop savoir pourquoi. Pour l’exposition présentée à Saint-Hyacinthe, à Expression, jusqu’au 27 janvier, l’équipe a accompagné l’artiste dans une opération qui consiste à revisiter son œuvre de manière intuitive, par la rencontre de réalisations antérieures et d’œuvres inédites. Avec la ferme intention d’habiter et d’habiller le lieu, à caractère installatif, l’exposition permet aussi d’apprécier des œuvres picturales et sculpturales, faisant aussi appel au tissage, au mixage, au métissage, au dessin, au projet in situ, aux actions, à l’installation, à la vidéo et à la photographie.

image