Actualité

Jonquilles et espoir vont de pair

28 mars 2017

Sur la photo, Sylvie Adam, conseillère municipale à la Ville de Saint-Hyacinthe, Annie Jean, directrice régionale de la Société canadienne du cancer, Pascal Milotte, président du C.A. de la section de Saint-Hyacinthe, et Dre Lise Faucher, présidente d’honneur du Mois de la jonquille pour une 20e année. Photo Patrick Roger

La jonquille, cette petite fleur jaune symbole de vie et d’espoir. Depuis 60 ans, elle est vendue afin d’amasser des fonds pour la Société canadienne du cancer. Du 30 mars au 2 avril, la tradition se poursuivra dans le cadre du Mois de la jonquille à travers 17 points de vente à Saint-Hyacinthe.

Plus de 340 bénévoles seront à pied d’œuvre en sol maskoutain durant le Mois de la jonquille. L’objectif sera d’amasser au-delà de 36 000 $ dans la région de Saint-Hyacinthe.

L’argent recueilli sert à la fois à la prévention, à financer davantage de projets de recherche et à soutenir les personnes touchées par le cancer, que ce soit avec des groupes, des prêts de prothèses capillaires et mammaires ou de la documentation.

Dans le cadre de cette 60e campagne du Mois de la jonquille, la Société canadienne du cancer pourra compter sur l’appui d’une fidèle présidente d’honneur, la docteure Lise Faucher, qui s’implique au sein du bureau régional de Richelieu-Yamaska depuis plus de 20 ans. Son apport à la cause a d’ailleurs été souligné lors du lancement de la campagne avec la remise d’un certificat d’engagement.

Au cœur du monde médical chaque jour, Dre Faucher constate que les avancements liés à la recherche ont permis au fil des années de faire une importante différence dans la vie des personnes atteintes par un cancer, dont les chances de survie se sont grandement améliorées.

« La recherche médicale permet d’identifier les facteurs de risque et les causes de plus en plus précises des différents types de cancer, permettant ainsi une prévention et des traitements plus ciblés, donc plus efficaces, soutient-elle. C’est ce qui a permis de diminuer la mortalité chez les hommes et les femmes atteints d’un cancer depuis 30 ans. »

Malgré tous ces efforts, le cancer demeure la première cause de morta-lité au Québec, rappelle la Société canadienne du cancer. En une année, près de 52 000 personnes apprennent qu’elles sont atteintes d’un cancer.

Il est possible de trouver le point de vente le plus près en consultant le www.cancer.ca/jonquille. Les jonquilles seront vendues au coût de 3 pour 5 $ ou 10 pour 10 $.

On peut aussi faire un don en se rendant directement au bureau régional de la Société canadienne du cancer au 446, avenue Saint-Joseph, à Saint-Hyacinthe, ou en communiquant au 450 773-1003.

Initiatives et réalisations maskoutaines

28 mars 2017

Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains, Nathalie Chénier, coordonnatrice Santé publique et Organisation communautaire au CISSS de la Montérégie Est, Josiane Robin, directrice de l’école Lafontaine, Raymonde Plamondon, présidente de la Commis-sion permanente de la famille, et trois élèves de l’école en compagnie de Pirouette.

Relevez le Défi Santé 2017

La MRC des Maskoutains et ses partenaires ont donné le coup d’envoi du Défi Santé 2017 à l’école Lafontaine de Saint-Hyacinthe. Pour une troisième année consécutive, la MRC s’associe au CISSS de la Montérégie-Est et à Jeunes en santé afin de mettre en place une série d’activités qui favorisent une meilleure santé et pour inciter la population à participer.

D’autres partenaires s’ajoutent au mouvement cette année : il s’agit du Courrier de Saint-Hyacinthe, de la Corporation de développement communautaire, de la Société de développement du centre-ville et de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe. Ils contribueront activement aux marches hebdomadaires de la MRC qui ont lieu au centre-ville de Saint-Hyacinthe pendant les six semaines du Défi Santé.

D’une durée de trente minutes, elles se dérouleront les mardis, du 4 avril au 9 mai, à midi. Les départs se font toujours devant les bureaux de la MRC (795, avenue du Palais), dans le parc Casimir-Dessaulles. Tous sont bienvenus.

Un professionnel de l’équipe de prévention et promotion des saines habitudes de vie du CISSS de la Monté-régie-Est accompagne les participants. Il anime l’activité et prodigue des conseils à propos des bienfaits de l’activité physique.

Le conseil convie ses citoyens à relever le Défi Santé, la plus vaste campagne de promotion des saines habitudes de vie au Québec. « La MRC encourage la population à adopter de saines habitudes de vie et la Politique de la famille et de développement social, qui sera dévoilée prochainement, lance un message clair en ce sens puisqu’il s’agit là d’un de nos principaux objectifs », a indiqué Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains.

Raymonde Plamondon, maire de Saint-Valérien-de-Milton, a également incité la population à profiter du Défi Santé pour bouger, s’informer et développer de saines habitudes de vie. « J’invite les citoyens et citoyennes de la grande région de Saint-Hyacinthe à venir marcher avec nous au centre-ville. Ils peuvent aussi prendre part aux activités mises en place dans les municipalités rurales inscrites au Défi Santé. Allez-y en famille, seul ou entre amis, et relevez le Défi! », a-t-elle fait valoir.

« L’équipe de santé publique du CISSS de la Montérégie-Est, territoire Richelieu-Yamaska, est aujourd’hui très fière de s’impliquer et de soutenir la MRC des Maskoutains dans la promotion du Défi Santé 2017 auprès de l’ensemble de sa population et des familles du territoire », a souligné Nathalie Chénier, coordonnatrice Santé publique et Organisation communau-taire au CISSS de la Montérégie-Est.

LE DÉFI SANTÉ, C’EST QUOI?

Le Défi Santé, partout au Québec, c’est 6 semaines de motivation pour améliorer ses habitudes de vie! En s’inscrivant, les participants visent l’atteinte de 3 objectifs, du 30 mars au 10 mai : • L’objectif 5 : manger au moins 5 portions de fruits et légumes par jour; • L’objectif 30 : bouger au moins 30 minutes par jour (60 pour les jeunes); • L’objectif Équilibre : favoriser son sommeil chaque jour.

DE L’ACTION PARTOUT SUR LE TERRITOIRE

Au niveau régional, plusieurs municipa-lités rurales du territoire de la MRC organisent des activités familiales et récréatives et elles incitent les citoyens et citoyennes à y prendre part. La MRC leur suggère de consulter le site web ou la page Facebook de leur municipalité, de même que le journal municipal pour plus de détails sur les activités à venir. Le site de la MRC présente également des outils d’information et conseils dans le cadre du Défi Santé. Les personnes intéressées à en savoir plus sur la campagne nationale et à s’inscrire peuvent le faire au www.defisante.ca.